Pourquoi est-il si difficile de prendre sa juste place au travail ?

prendre sa place au travail

Prendre sa place au travail : voici une thématique qui revient très souvent dans les accompagnements que je mène à bien.

La réponse est souvent simple à formuler, mais elle ne peut émerger qu’après une démarche introspective courageuse.

Bien souvent, on ne prend pas sa place au travail en agissant, ou par rapport à ses fonctions. On la prend en réagissant, par rapport à son histoire.

Ainsi, l’élève précoce et brillante n’existera que par exception, pour rester sympathique et ne pas créer de tension en donnant toute la mesure de ses compétences.

Ayant souffert de manque d’affection dans son enfance, tel autre cadre dirigeant tentera de créer au bureau un cocon affectif, incompatible avec ses responsabilités.

Écrasé par un frère dominant, ce Directeur s’engagera dans les rapports aux autres comme dans un combat, avec l’angoisse d’être perdant.

Telle autre cadre, ayant grandi dans une famille nombreuse, se retrouvera coincée entre son ambition légitime et le regain de visibilité qui va de pair avec l’évolution de sa carrière.

Prendre sa place au travail est une quête qui ne se résout pas dans l’effort, mais dans l’acceptation. Il s’agit de reconnaître qui l’on est, sans faux semblant.

Et de dépasser sa peur pour prendre sa juste place.

Ni plus, ni moins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *